Énergie Verte pour les Citoyens d’Afrique – Namibie

Énergie verte pour les Citoyens d’Afrique (GBE) vise à améliorer les conditions de l’approvisionnement énergétique décentralisé dans les zones rurales, en impliquant principalement les citoyens et les entreprises. À cette fin, nous travaillons dans neuf pays d’Afrique subsaharienne.

En Namibie, Énergie verte pour les Citoyens favorise l’accès et l’utilisation des énergies renouvelables pour la population des zones rurales. L’initiative fournit des services de conseil aux acteurs à différents niveaux. Au niveau politique, GBE conseille les responsables sur la manière d’améliorer les conditions cadres pour une expansion des énergies renouvelables décentralisées. Afin d’améliorer la qualité de l’installation et de la maintenance des systèmes d’ER dans les zones rurales, l’offre de formation destinée aux spécialistes des entreprises locales est en cours d’extension. Les utilisateurs productifs potentiels des énergies renouvelables en milieu rural, tels que les petites et micro-entreprises et les institutions sociales, seront aidés à satisfaire leurs besoins énergétiques grâce à un système solaire. Les entreprises solaires seront incitées, par un mécanisme de financement basé sur les résultats, à étendre leurs structures de distribution dans les zones rurales.

EthiopiaBeninCôte d’IvoireGhanaMozambiqueNamibiaZambiaSenegalUganda

Saviez-vous que… ?

…la Namibie pourrait couvrir une grande partie de ses besoins en électricité grâce à la production d’énergie solaire et éolienne au lieu d’importer de l’électricité de l’étranger.

…seulement 53% de la population a accès à l’électricité, dont 77% dans les zones urbaines et seulement 29% dans les zones rurales (données de l’ONU, 2017).

…même là où le réseau est disponible, 30 à 40 % des ménages n’ont pas accès à l’électricité (estimations de la Banque mondiale).

Comment travaillons-nous ?

Le GBE en Namibie travaille en étroite collaboration avec les programmes de la GIZ déjà présents sur le terrain pour soutenir les chaînes de valeur rurales, le secteur privé et le secteur de l’éducation. Parmi les autres partenaires du projet figurent le ministère de l’Énergie et des Mines, les fournisseurs d’énergie régionaux, les organisations de la société civile, les associations du secteur privé et les entreprises du secteur des énergies renouvelables (ER).

Les groupes cibles sont les exploitations agricoles, les micro, petites et moyennes entreprises (MPME), les entreprises solaires et les institutions sociales telles que les écoles dans les zones rurales.

Améliorer les possibilités de formation des travailleurs qualifiés dans les zones rurales

Afin de renforcer les compétences des travailleurs qualifiés dans les zones rurales pour l’exploitation et la maintenance des systèmes d’énergie renouvelable, un nouveau programme de formation pour les experts et les gestionnaires est mis en place en coopération avec l’école professionnelle Eenhana. Le centre de compétences sera équipé de nouveaux matériels de formation et les enseignants seront formés dans le domaine de l’énergie solaire.

Promouvoir l’utilisation productive des technologies des énergies renouvelables par les PME rurales et les institutions sociales.

Afin de promouvoir l’utilisation de systèmes d’énergie renouvelable décentralisés, GBE fournit un soutien technique et financier aux agriculteurs et aux MPME pour la planification et l’acquisition de technologies d’énergie renouvelable. Un mécanisme de financement basé sur les résultats (RBF) encourage la vente de systèmes d’énergie renouvelable pour une utilisation productive. Les entreprises participantes reçoivent des incitations financières pour chaque dispositif éligible (pompe solaire, réfrigérateur ou congélateur solaire, moulin solaire, etc.) vendu aux utilisateurs finaux et installé. Le paiement incitatif a pour but d’être utilisé pour vendre les équipements aux clients finaux à un prix réduit, d’explorer le marché et d’étendre les structures de distribution dans les zones rurales à moyen terme.

En outre, 20 écoles ont obtenu l’accès à l’électricité avec l’aide de GBE. Différents modèles d’entretien et de financement à long terme sont actuellement testés. Les projets pilotes ont pour but de montrer comment les écoles peuvent être électrifiées de manière durable. Plus de 200 écoles à travers le pays sont toujours privées d’électricité.

Conseiller les partenaires politiques sur l’amélioration des conditions-cadres pour l’expansion de l’ER

Afin d’améliorer les conditions cadres pour l’expansion des systèmes d’énergie renouvelable décentralisés, le projet prévoit un dialogue politique avec le ministère de l’énergie et les fournisseurs d’énergie régionaux pour clarifier la répartition des rôles entre les acteurs dans l’expansion des mini-réseaux. Le fournisseur d’énergie recevra des services de conseil et une formation pour développer des modèles commerciaux durables pour les mini-réseaux. Les développeurs de projets sont soutenus dans l’élaboration de concepts de projets bancables.

Un nouveau guichet de financement du Solar Revolving Funds (SRF) est en cours d’élaboration pour permettre aux utilisateurs finaux, en particulier les agricultrices et les entreprises rurales, d’accéder au crédit pour l’achat d’équipements ER.

Derniers développements en Namibie

Formation de formateurs pour les systèmes solaires commence dans le nord de la Namibie

|
Les énergies renouvelables offrent de nombreuses solutions pour améliorer la situation sociale et économique des habitants de la Namibie. Pour que les écoles professionnelles puissent former les jeunes aux systèmes d’énergie solaire, elles ont besoin de formateurs bien formés. Et cela est précisément l’objectif de l…