Énergie Verte pour les Citoyens d’Afrique – Ghana

L’initiative Énergie Verte pour les Citoyens d’Afrique (GBE) offre aux citoyens d’Afrique subsaharienne un soutien technique et financier innovant pour utiliser l’énergie solaire dans les zones rurales afin d’améliorer leurs moyens de subsistance et les revenus des ménages. Dans neuf pays sélectionnés en Afrique subsaharienne, dont le Ghana, nous encourageons l’utilisation des technologies solaires dans l’agriculture et pour l’électrification des institutions sociales dans les zones rurales. En collaboration avec des partenaires privés et publics, nous développons des projets durables, renforçons les partenariats entre l’Europe et l’Afrique et formons les Africains au déploiement de la technologie solaire à l’échelle nationale.

Au Ghana, la GIZ possède des années d’expérience dans le déploiement des technologies solaires, ce que permettra d’implémenter plus rapidement les approches innovantes de l’Énergie Verte pour les Citoyens d’Afrique.

EthiopiaBeninCôte d’IvoireGhanaMozambiqueNamibiaZambiaSenegalUganda

Saviez-vous que…?

87 % de la population du Ghana a accès à l’électricité ? C’est l’un des taux d’électrification les plus élevés en Afrique.

… par contre le courant est coupé plusieurs fois par semaine jusqu’à huit heures ?

4 millions de personnes, surtout dans les zones rurales, n’ont toujours pas accès à l’électricité ?

… cela est en dépit du fait que le revenu moyen par habitant d’environ 1 700 euros par an est relativement élevé par rapport aux autres pays africaines ?

Comment nous travaillons

L’initiative Énergie Verte pour les Citoyens d’Afrique s’appuie sur des approches et des structures de mise en œuvre réussies de projets existants. Au Ghana, les mesures ont été planifiées conjointement avec le projet global Energising Development (EnDev) duquel certaines approches (voir expérience pratique) ont aussi été adoptées.

Les groupes cibles du projet dans les zones rurales du Ghana sont les agriculteurs, les petites entreprises, les coopératives, les groupes de femmes, les écoles et les centres de santé.

Le projet propose un enseignement et une formation à la technologie solaire, en particulier pour les systèmes de pompage et d’irrigation solaires et les systèmes d’énergie solaire hors réseau. Les instituts de formation sont soutenus dans l’expansion et la professionnalisation de leurs programmes de formation. Afin de mettre en pratique les connaissances acquises, les agriculteurs, les coopératives et les petits entrepreneurs, ainsi que les écoles et les centres de santé sont soutenus financièrement dans l’acquisition de systèmes d’énergie solaire. En outre, les entreprises sont accompagnées dans le développement de leurs projets et dans la mobilisation de financements auprès des banques et des sociétés de financement public.

Dans le domaine de la promotion des conditions cadres pour l’investissement, les chargés des projets ghanéens  conseillent l’autorité de régulation technique sur l’octroi de licences aux entreprises qui installent des systèmes d’irrigation solaires.

Expérience pratique

Au Ghana, Énergie Verte pour les Citoyens d’Afrique entend poursuivre l’histoire à succès d’EnDev. Pendant son mandat de 3 ans, le projet a soutenu l’installation de 80 pompes d’irrigation solaires dans l’agriculture à petite échelle jusqu’en septembre 2019.

Elles ont été achetées par de petits agriculteurs pour irriguer leurs champs tout au long de l’année. EnDev a mené des campagnes de marketing en collaboration avec des installateurs privés locaux et a apporté une subvention de 33 %. Aujourd’hui, Énergie Verte pour les Citoyens s’appuie sur ces expériences en ciblant le double des agriculteurs pendant la même période. Le projet travaille avec 5 entreprises solaires locales, qui encouragent l’utilisation de pompes à eau solaires, trouvent leurs clients, installent et entretiennent les systèmes. Le projet garantit une qualité de pointe et offre une incitation allant jusqu’à 40%. Les premières réussites sont visibles ci-dessous.

 

Derniers développements en Ghana

Des détenus apprennent à irriguer des champs à l’énergie solaire

|
Grâce à une pompe à énergie solaire, ils économisent les frais de diesel et peuvent cultiver des fruits et des légumes tout au long de l’année.

Comment l’énergie solaire améliore les soins de santé

|
Depuis l’installation du système d’énergie solaire à Kwasi Addae, le nombre d’accouchements est passé de 15 à 35.

Des instituts de formation d’experts en irrigation solaire

|
La formation combine des aspects théoriques et pratiques qui nous permettront de mieux répondre aux besoins des agriculteurs.

L’énergie solaire améliore les soins médicaux dans les cliniques rurales

|
Dans les prochains mois, 20 sites ruraux seront électrifiés. Cela signifie qu’environ 65000 personnes bénéficieront de l’amélioration des infrastructures médicales.