Énergie Verte pour les Citoyens d’Afrique – Côte d’Ivoire

L’Énergie Verte pour les Citoyens d’Afrique (GBE) vise à améliorer les conditions d’un approvisionnement énergétique décentralisé dans les zones rurales de certains pays africains, en impliquant à la fois les citoyens et les entreprises. À cette fin, nous travaillons dans neuf pays d’Afrique subsaharienne, parmi lesquelles est aussi la Côte d’Ivoire. En plus de nos mesures nationales, nous soutenons des projets caritatifs transnationaux et renforçons les partenariats entre les acteurs en Europe et en Afrique.

En Côte d’Ivoire, la GBE encourage l’accès aux énergies renouvelables pour des populations aux activités agricoles dans les zones rurales, en leur offrant la possibilité d’acquérir des systèmes productifs d’énergie.

Pour atteindre ces objectifs, l’initiative offrira des services de conseil aux acteurs du secteur des énergies renouvelables et du secteur agricole afin de promouvoir des technologies d’utilisation productive sur le marché ivoirien. En outre, GBE créera des mécanismes de financement axés sur les résultats pour aider les entreprises locales à introduire des technologies d’utilisation productive alimentées par des énergies vertes. Les acteurs de l’industrie du cacao devraient être l’une des principales institutions cibles du GBE, voyant que la Côte d’Ivoire est le plus grand producteur de cacao au monde. En outre, les entreprises et les institutions financières locales bénéficient de formations qui permettent à ces acteurs de renforcer leurs propres capacités internes afin d’améliorer la décentralisation de l’approvisionnement énergétique. Enfin, le GBE conseillera les décideurs politiques sur la manière d’améliorer les conditions cadres pour une énergie renouvelable décentralisée.

EthiopiaBeninCôte d’IvoireGhanaMozambiqueNamibiaZambiaSenegalUganda

Saviez-vous que… ?

…après la crise post-électorale de 2011, seulement 34 % de la population avait accès à l’électricité, alors que maintenant près de 80 % des Ivoiriens ont accès au réseau ?

…la Côte d’Ivoire a produit 2 229 mégawatts d’électricité en 2019 et devrait doubler sa production jusqu’à 2030 ? Actuellement la fourniture d’électricité est assurée en grande partie par l’énergie thermique et les barrages hydroélectriques.

…la Côte d’Ivoire et l’Allemagne ont signé un accord, en février 2020, pour permettre au pays de doubler sa production d’énergie renouvelable d’ici dix ans ?

…aujourd’hui en Côte d’Ivoire, l’énergie est produite à 70 % et distribuée à 100 % par des opérateurs privés. Le réseau devrait couvrir 99 % de la population d’ici 2035 et 42 % de l’énergie produite sera renouvelable ?

Comment nous travaillons

L’écosystème du projet

Pour atteindre ses objectifs, GBE travaillera en étroite collaboration avec les programmes existants de la GIZ qui sont déjà actifs sur le terrain dans le domaine des énergies renouvelables et en soutien au monde agricole. Les partenaires du projet sont des organisations de la société civile, une plate-forme d’associations du secteur privé et des entreprises nationales et internationales opérant dans le secteur des énergies renouvelables et de l’agriculture.

Les groupes cibles du projet dans les zones rurales de Côte d’Ivoire sont les entreprises agricoles, les coopératives, les groupes de femmes, les organisations d’agriculteurs et les fabricants et distributeurs d’équipements, ainsi que les institutions sociales comme les écoles et les centres de santé.

Soutien à la planification de projets ou au renforcement des capacités

Les entreprises et coopératives qui planifient des projets d’utilisation productive seront soutenues par GBE Côte d’Ivoire dans le développement de projets et dans la préparation des documents nécessaires aux demandes de financement.

Le projet prévoit de renforcer les compétences par des formations en partenariat avec le projet GIZ de formation professionnelle dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ProFERE).

Afin d’améliorer les conditions cadres pour l’utilisation productive des systèmes décentralisés d’énergie renouvelable, le projet prévoit d’apporter un soutien au ministère du pétrole, de l’énergie et du développement des énergies renouvelables (MPEER) sous forme d’études et de services de conseil.

Financement basé sur les résultats (FBR) pour la vente d’équipements à usage productif

Les entreprises participantes reçoivent des incitations financières pour chaque  équipement d’utilisation productive éligible (pompe solaire, réfrigérateur ou congélateur solaire, moulin solaire, etc.) vendue et installée à des clients finaux sur une base commerciale. Les incitations sont versées après que les ventes aient été déclarées et vérifiées.