Formation au financement vert

En coopération avec le programme DIAPOL-CE de la GIZ et RENAC GmbH, GBE Sénégal propose une formation pour 100 employés du secteur financier et de celui des énergies renouvelables. La formation en ligne de trois mois transmet des connaissances de base et fournit des informations sur les potentiels du marché et les modèles de financement. GBE souhaite de cette manière initier des financements plus adaptés dans secteur bancaire.

Les micro, petites et moyennes entreprises (MPME) ont beaucoup plus de mal à obtenir des crédits et des fonds d’investissement que les grandes entreprises. Selon une étude de la Banque mondiale de 2020, cela représente l’un des principaux obstacles pour les entreprises sénégalaises. De plus, si elles parviennent à obtenir un financement, elles doivent fournir des garanties beaucoup plus élevées que les grandes entreprises.

Ces aspects ont des conséquences drastiques pour le marché sénégalais de l’énergie verte. Il n’existe que peu de possibilité de financement pour les MPME, notamment dans les zones rurales, qui souhaitent investir dans les énergies renouvelables. Les critères d’évaluation sont difficiles, car les banques n’acceptent que rarement les équipements installés comme garantie. De nombreuses institutions financières ne sont par ailleurs pas en mesure de procéder à un examen minutieux (due diligence) des projets d’énergie renouvelable. Le secteur financier sénégalais connaît donc encore trop peu les solutions technologiques et la rentabilité des projets d’énergie renouvelable.

C’est dans ce contexte que les programmes DIAPOL-CE et Énergie Verte pour les Citoyens (GBE) Sénégal de la GIZ ont développé, en coopération avec RENAC GmbH, une « Formation au financement vert« . Celle-ci vise à permettre aux employés du secteur financier d’améliorer leurs connaissances du secteur des énergies renouvelables et de développer des solutions de financement adaptées aux projets d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique.

La formation enseigne aux participants les principes clés du financement du climat et des MPME, évalue avec eux la viabilité économique de différents modèles commerciaux et démontre la bancabilité des investissements dans les systèmes décentralisés d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique. La formation aborde également les éléments clés pour une évaluation approfondie des demandes de financement dans le secteur des énergies renouvelables et donne un aperçu des produits financiers appropriés. 

Plus de 200 personnes intéressées, principalement des institutions financières sénégalaises et des développeurs de projets du secteur de l’énergie verte, se sont inscrites à ce cours en ligne de 12 semaines. Celui-ci débutera le 1er décembre 2021. 100 participants peuvent prendre part à cette première formation.

Les participants viennent de toutes les institutions financières et de microfinance sénégalaises de renom. La bonne nouvelle pour tous les autres : GIZ DIAPOL-CE, Énergie Verte pour les Citoyens et Renac GmbH souhaitent que la formation puisse toujours avoir lieu.

Par le biais d’un appel d’offres public, ils ont sélectionné deux institutions, l’Observatoire de la Qualité du Service Financier et le Bureau de Mise à Niveau, qui proposeront à l’avenir de manière répétée la formation sur le financement vert. A cet effet, RENAC formera au printemps 2022 des formateurs sélectionnés de ces institutions dans le cadre d’un programme de formation de formateurs, afin qu’ils puissent sensibiliser d’autres employés de banque et les former aux intérêts du secteur des énergies vertes.

Pour plus d’informations sur les activités de GBE Sénégal dans le domaine de l’accès au financement, voir les articles :

Échange au Sénégal: Comment améliorer le financement pour les projets d’usage productif des énergies renouvelables et Seul un bon plan d’affaires attire les investisseurs