Un atelier de sensibilisation aux énergies renouvelables pour les coopératives agricoles rurales

GBE Sénégal a sensibilisé les producteurs de bananes de Tambacounda sur les opportunités des énergies renouvelables pour le développement de leurs activités. Il s’agit du premier d’une série d’ateliers de sensibilisation visant à promouvoir l’utilisation productive des énergies renouvelables dans les zones rurales du Sénégal et à créer un réseau entre les producteurs, les entreprises d’énergie renouvelable et les institutions de microfinance.

En effet, les 12 et 13 avril, GBE Sénégal a organisé un atelier de sensibilisation sur l’usage productif des énergies renouvelables au profil des producteurs de COPROBAT, qui est une coopérative qui travaille dans la production, la conservation et la transformation de la banane la région de Tambacounda, Sénégal.  L’atelier a informé les producteurs de bananes sur les avantages de l´irrigation solaire en comparaison avec des motopompes Diesel et les possibilités de développement des activités de traitement et de transformation de la banane avec l’utilisation des énergies solaires. Ceci en présentant des modèles de réussite de producteurs utilisant l’irrigation solaire avec un modèle commercial rentable. En outre, entreprises d’énergie renouvelable de la région et les institutions de microfinance de la zone ont présenté leur produit aux participants et un cadre de partage et d’échange a été mis en place .

Il s’agit du premier d’une longue série d’ateliers de sensibilisation sur l’utilisation productive des énergies renouvelables au profil des coopératives rurales et des PME que GBE Sénégal prévoit d’organiser. L’objectif global de cette série d’atelier est de sensibiliser les coopératives et autres associations de producteurs ou transformatrice sur les opportunités que les énergies renouvelables peuvent offrir dans l’amélioration de leurs performances, de les informer sur les conditions d’accès aux équipements et de stimuler ainsi la demande. En outre, les ateliers faciliteront l’échange et permettra la mise en relation entre les coopératives, les entreprises d’ER et les institutions de microfinance ainsi que d’autres organisations (par exemple, les ONG) qui ont déjà des expériences dans ce domaine.