Première récolte dans le jardin de démonstration d’irrigation solaire à Gulu

Quelques mois seulement après son installation au bureau de la GIZ à Gulu, le jardin de démonstration pour les systèmes d’irrigation à énergie solaire (SPIS) de GBE Ouganda a apporté une première récolte riche en tomates, choux et autres légumes. Le jardin de démonstration est maintenant prêt pour les formations d’agriculteurs qui débuteront en avril.

L’augmentation de l’utilisation productive des énergies renouvelables dans les zones rurales est un objectif central de l’Énergie Verte pour les Citoyens (GBE). À cette fin, les SPIS sont une technologie clé, car ils réduisent le stress hydrique et le temps nécessaire pour l’irrigation manuelle. Les sites de démonstration sont un excellent moyen de partager efficacement ces connaissances.

GBE Ouganda a donc mis en place un premier jardin de démonstration SPIS l’année dernière au bureau GIZ de Gulu, dans le nord de l’Ouganda. Il comprend deux réservoirs de stockage pour la collecte de l’eau, deux réservoirs sous pression sur des supports surélevés pour le système micro-irrigation et deux jardins de 6 potagers et 12 goutteurs qui s’étendent sur le sol. De plus, il y a une serre, un pavillon de formation et deux pompes solaires qui maintiennent l’eau en mouvement. Six types de légumes (tomates, deux sortes de choux, aubergines, poivrons verts, œufs de jardin) ont été plantés, et leur croissance splendide illustre directement les avantages de l’irrigation solaire.

Le jardin de démonstration offre un grand espace pour les formations et pour sensibiliser les visiteurs aux possibilités de l’irrigation solaire. Etant placé à l’extérieur, les réglementations actuelles à cause de Covid-19 peuvent facilement être respectées. Les premières formations pour un total de 150 utilisateurs et 120 techniciens sont prévu en avril 2021.

Un deuxième site de démonstration est actuellement en cours de construction à l’Institut professionnel Daniel Comboni, également dans le district de Gulu. Cinq autres sites pourraient être créés avec des groupes d’agricultrices, en coopération avec l’ONG African Women Rising (AWR), afin de promouvoir l’intégration des femmes dans l’accès aux énergies renouvelables décentralisés.

« Cette première récolte fantastique au bureau de la GIZ à Gulu, qui a permis de récolter en moins d’un mois entre autres près de 200 kg de tomates et 70 kg de choux, est une grande motivation de continuer », déclare Lukia Nabawanuka, conseillère technique de GBE Ouganda.