Les formations sur l’énergie solaire peuvent commencer : deux nouveaux programmes d’études ont été approuvés

Penelope Malilwe, coordinatrice principale des établissements d’enseignement agricole au ministère de l’Agriculture, présente un module du programme d’études pendant l’élaboration de celui-ci.

Les 10 et 11 novembre 2021, deux programmes d’études récemment élaborés pour l’installation d’applications d’énergie solaire ont été officiellement approuvés par l’autorité zambienne chargée de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels.

En Zambie, Energie Verte pour les Citoyens travaille avec ses partenaires pour développer des programmes d’études sur les applications de l’énergie solaire qui seront enseignés dans les établissements de formation professionnelle (TVET). L’objectif est d’améliorer les compétences des professionnels de l’énergie solaire dans le pays en leur donnant une expérience d’apprentissage pratique et concrète.

Avant le processus d’élaboration du programme d’études, GBE a procédé à une évaluation des besoins de formation afin d’identifier les besoins en main-d’œuvre qualifiée dans l’industrie solaire et d’autres chaînes de valeur, par exemple l’agriculture. Sur cette base, la Technical Education, Vocational and Entrepreneurship Training Authority (TEVETA) a lancé le développement du programme d’études. Ce processus a impliqué des établissements de formation, le secteur privé et d’autres acteurs clés du secteur de l’énergie solaire. Deux programmes d’enseignement du niveau du National Skills Award ont été finalisés et s’adressent à des professionnels diplômés en génie électrique ou dans un domaine similaire.

Du 10 au 11 novembre 2021, le sous-comité des normes professionnelles et des systèmes de formation a approuvé les deux programmes d’études, qui peuvent désormais être mis en œuvre par les établissements de formation professionnelle du pays :

1.         Certification des compétences en installation d’applications d’énergie solaire

Après avoir suivi cette formation d’un mois, les participants seront capables de dimensionner, d’assembler, d’installer, de mettre en service, de faire fonctionner et d’entretenir différentes applications d’énergie solaire telles que des pompes, des chauffe-eau, des éclairages publics, des systèmes de refroidissement, des éclairages domestiques et de bureau ainsi que d’autres appareils. Les étudiants seront également formés au service clientèle et à l’entreprenariat.

2.         Certification des compétences en matière d’installation d’applications solaires agricoles

Après avoir suivi cette formation d’un mois, les participants seront capables de dimensionner, d’assembler, d’installer, de mettre en service, de faire fonctionner et d’entretenir des applications agricoles à énergie solaire telles que des pompes à eau pour l’irrigation, des systèmes de refroidissement, des séchoirs, des chauffe-eau, des éclairages et des appareils ménagers, etc. Les étudiants seront également formés au service clientèle et à l’entreprenariat.

Il s’agit d’une étape importante pour le projet, car les programmes d’études constituent les bases de la formation des formateurs dans les institutions partenaires pour le début de l’année prochaine. Afin de préparer l’introduction de ces cours dans les établissements de formation professionnelle, le projet élabore actuellement des manuels de formation. Grâce à ceux-ci, les institutions de formation professionnelle seront en mesure d’organiser les premières formations dans les provinces du Sud et de Lusaka.