Branche commerciale des énergies renouvelables – Le réseau des anciens élèves soutient les jeunes Africains

Les anciens élèves africains peuvent être des multiplicateurs importants pour la diffusion des énergies renouvelables et des solutions énergétiques décentralisées dans leur pays. L’Alumni Network and Support for African Professionals (ANSAP) – soutenu par Énergie Verte pour les Citoyens – organise le transfert de savoir-faire et les aide à développer leurs propres idées commerciales. 15 ont pitché virtuellement en janvier.

Les énergies renouvelables et les solutions connexes offrent aux économies africaines la possibilité de satisfaire leur faim d’énergie, d’approvisionner les régions rurales et de construire ainsi une croissance économique durable avec de bons emplois et du travail. De nombreux jeunes étudiants et professionnels d’Afrique ont donc étudié ou suivi une formation sur les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique dans des universités et autres établissements d’enseignement en Allemagne, ou le font encore.

Lorsqu’ils retournent dans leur pays, ils sont des multiplicateurs et des développeurs idéaux de ce secteur économique – et donc extrêmement importants pour les jeunes économies de leurs pays. Pour trouver un emploi dans leur pays d’origine ou pour créer eux-mêmes une entreprise, les réseaux d’anciens élèves peuvent jouer un rôle exceptionnel. C’est pourquoi Énergie Verte pour les Citoyens soutient l’Alumni Network and Support for African Professionals (ANSAP).

ANSAP aide les mentorés de neuf pays africains à étendre leurs réseaux en Afrique et en Allemagne, à échanger des idées et les encourage à développer leurs propres idées commerciales et à les présenter à des investisseurs potentiels.

L’année dernière, le réseau a annoncé un programme de coaching pour les anciens élèves. Les idées commerciales soumises couvraient de nombreux domaines. Un comité a sélectionné 15 anciens élèves, dont deux femmes. Les anciens élèves viennent d’Éthiopie, du Ghana, d’Ouganda, du Bénin, de Zambie, du Nigeria, de Tunisie et du Kenya. Tous ont élaboré leurs plans d’affaires avec l’aide de coachs afin de pouvoir les soumettre aux banques – ou présenter des fonds à des investisseurs.

Le 20 janvier 2022, les 15 anciens élèves ont présenté leurs idées à un panel d’experts, dont les deux représentants spéciaux du BMZ pour l’énergie en Afrique, Bärbel Höhn et Josef Göppel, ainsi que des représentants d’organisations et d’institutions financières. Pour l’instant, les idées commerciales restent confidentielles afin que les anciens et les éventuels futurs entrepreneurs aient le temps de mettre leurs idées en pratique. Cependant, le réseau veut publier les plans d’affaires exceptionnels sur son portail afin qu’ils puissent y solliciter d’autres investisseurs.

ANSAP prévoit d’autres programmes de mentorat, des ateliers et des formations en ligne. Le réseau veut ainsi recruter plus de membres, car plus le nombre de membres de l’ANSAP est élevé, plus le réseau est utile à ses membres et influencera efficacement le développement des énergies renouvelables dans les pays.

Les deux représentants spéciaux Bärbel Höhn et Josef Göppel ont repris le patronage d’ANSAP. Le réseau des anciens est organisé par RENAC energy & climate gGmbH.