L’énergie connecte – Début de la série de séminaires en ligne de GBE-ARE

Dans le cadre du EU-Africa Business Forum du 20 avril 2021, l’Alliance pour l’électrification rurale (ARE) et l’Énergie Verte pour les Citoyens (GBE) ont lancé une série de séminaires en ligne intitulée « Paving the way for Clean Energy Transition with Decentralised Renewable Energy (PWCET) Series ». Lors du premier d’une série de dix séminaires, plus de 200 participants ont discuté sur la décentralisation des systèmes énergétiques africains et sur les conditions et modèles financiers nécessaires pour une adoption profonde des mini-réseaux.

Il était clair pour les participants que les énergies renouvelables décentralisées (DRE) sont cruciales pour répondre à la demande croissante d’énergie en Afrique sub-saharienne et pour développer les régions rurales. Même pendant la pandémie de Corona, le secteur DRE a prouvé qu’il était à l’abri des crises. Jens Jaeger, Policy & Business Development Manager de l’ARE, a expliqué quels obstacles ont été créés néanmoins par la pandémie et comment la relance de la DRE peut être amorcée.

Bärbel Höhn, Représentante spéciale du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération  Economique et du Développement (BMZ) pour l’énergie en Afrique, a souligné l’importance des énergies renouvelables pour atteindre les objectifs climatiques et les objectifs de développement durable (ODD) et a présenté l’initiative Énergie Verte pour les Citoyens d’Afrique dans ce contexte. Elle a également décrit l’expérience allemande avec la « Energiewende » et a souligné, outre la participation des citoyens, trois aspects importants pour sa réussite, notamment une forte volonté politique, des conditions cadres favorables et des mécanismes de financement sur mesure.

Ibrahim Togola, président et cofondateur d’ACCESS SA, originaire du Mali, a évoqué les défis auxquels sont confrontés les entrepreneurs, les associations et les personnes sur le terrain. L’électricité devait être abordable pour les habitants de l’Afrique rurale et la sécurité énergétique garantie. Beaucoup de personnes sont encore dépendantes de la biomasse traditionnelle. Pour le développement des énergies renouvelables, il faut surmonter, entre autres, le manque de connaissances techniques et de capacités de formation.

Lorsque des systèmes DRE sont installés, la consommation d’énergie augmente, du moins en Zambie, selon l’expérience de Mukabanji Mutanuka. Elle est responsable des miniréseaux (Zambie) chez ENGIE Energy Access. La fiabilité et l’évolutivité sont essentielles pour soutenir et puis satisfaire une demande énergétique croissante. Dans le même temps, il est crucial de promouvoir l’utilisation productive de l’énergie et le développement de nouveaux services.

Parmi le grand nombre de participants figuraient des particuliers ainsi que des représentants de coopératives, d’universités, d’associations, d’entreprises et de ministères.

À propos de la série de webinaires PWCET :

La série de séminaires en ligne « Paving the way for Clean Energy Transition with Decentralised Renewable Energy (PWCET) » vise non seulement à contribuer à la sensibilisation, mais aussi à renforcer l’échange mutuel d’informations et de connaissances entre les nombreux acteurs du secteur des énergies renouvelables décentralisées.

Chaque séminaire en ligne dure entre 90 et 120 minutes et est consacré à différents sujets. La variété des sujets va de l’utilisation productive de l’énergie, par exemple le traitement ultérieur des aliments, ainsi que leur refroidissement ou leur séchage, aux systèmes d’irrigation à énergie solaire, instruments financiers et la mobilité électrique, mais aussi les sujets de l’éducation et de la santé. Les sujets finalement retenus seront également basés sur les réactions des participants et leurs questions.

Le prochain événement en ligne de cette série aura lieu sur le thème de l’utilisation productive de l’énergie fin juin / début juillet. Les dates exactes seront publiées, entre autres, sur le site web de la GBE.

Nous nous réjouissons de vous y rencontrer !